La turquoise est un minéral poreux, friable et hydraté de couleur variable bleu-vert, couleur variant selon la composition chimique de la pierre, elle-même variant selon la nature du sol ayant donné lieu à sa formation.
Elle contient de l’aluminium et du cuivre et de fer, et selon leurs proportions la couleur de la turquoise peut varier énormément.

Du fait de la porosité naturelle de la pierre, celle-ci est affectée en profondeur par les acides présents dans les parfums, les crèmes corporelles ou bien la sueur.

Aussi, la turquoise est fréquemment imprégnée de résine qui va permettre de la renforcer mécaniquement en la rendant plus facile à lapider et aider à stabiliser sa teinte en la rendant moins sensible aux chimiques.
On trouve ces pierres sous l’appellation de turquoises “stabilisées” ou bien “imprégnées”.
L’incrustation de pyrite dans la turquoise est fréquente, cette impureté permet de s’assurer que la pierre n’est ni reconstituée, ni de synthèse.

Les imitations :
Si à l’état naturel aucun minéral n’a une teinte s’approchant à celle de la turquoise, il existe cependant certains minéraux qui en ont l’aspect, très similaire, et lorsqu’ils sont teintés, on peut les confondre aisément avec de la turquoise naturelle.
Les minéraux les plus fréquemment utilisés sont: la calcite, la magnésite, et la howlite